Code des Bonnes Pratiques de Prévention du Risque Routier

En s’inspirant des principes généraux de prévention des risques professionnels (article L 230-2 du Code du travail), il est possible de proposer une première approche de ce que pourraient être les exigences essentielles des bonnes pratiques de prévention du risque routier encouru par les salariés.

Risque « Mission »

Organiser le travail de façon à éviter ou limiter les déplacements en recourant à des moyens alternatifs.

Evaluer les risques liés aux déplacements et qui ne peuvent être évités.

Lorsque des déplacements sont nécessaires, donner la priorité à l’utilisation des moyens de déplacement les plus sûrs.

Identifier et faire emprunter les itinéraires les plus sûrs.

S’assurer que les véhicules utilisés sont aménagés et équipés pour les déplacements routiers, de façon à permettre des déplacements sûrs et l’exécution des autres tâches liées aux déplacements en sécurité et qu’ils sont maintenus en bon état de fonctionnement.

Planifier les déplacements et les autres activités en vue de donner au conducteur le temps nécessaire pour conduire en sécurité, en tenant compte des temps de pause, de l’amplitude de la journée de travail et des contraintes prévisibles.

Prendre des mesures, si des moyens de communication et d’information équipent le véhicule, pour que les fonctions dont l’utilisation est incompatible avec la conduite en sécurité ne puissent être utilisées par le conducteur pendant que le véhicule est en mouvement.

S’assurer que les salariés qui conduisent des véhicules routiers pour le travail ont les compétences nécessaires pour ce faire.  

 

Risque « Trajet »

Réduire l’exposition au risque routier en limitant les déplacements des salariés (mise à disposition d’un restaurant d ’entreprise).

Remplacer ce qui est dangereux par ce qui est moins dangereux (système de transports collectifs organisé ou financé par l’entreprise, transports en commun).

Faciliter les accès et le stationnement des véhicules des salariés (aménagement des abords de l’entreprise, balisage, éclairage, organisation de la circulation interne, parkings).

Inciter les salariés à veiller au bon état de leurs véhicules (contrôles techniques mis en place par l’entreprise, campagne éclairage, campagne pneumatiques).

Apporter une aide aux salariés pour qu’ils puissent prendre la route dans des conditions aussi sûres que possible (aménagement des horaires, informations sur les conditions météos, informations sur les travaux en cours concernant le réseau emprunté par les salariés, information sur le temps nécessaire au déplacement en sécurité sur des parcours repérés).

Informer et former les salariés pour ce qui est des risques encourus sur la route (campagnes de sensibilisation, journées d’informations, actions ciblées de formation).

 

Le GP2R est un syndicat professionnel
rassemblant l'essentiel des Sociétés du secteur privé, spécialisées dans la Prévention du Risque Routier en Entreprise.

Sa vocation est de :

  • Représenter la profession de Préventeur auprès des Institutions Nationales et Internationales intervenant dans le domaine de la sécurité automobile en entreprise.
  • Associer l'expertise des Préventeurs à la définition des orientations et des priorités dans ce domaine ainsi qu’à la proposition des grandes lignes d'actions.
  • Participer au développement, à la recherche et à l'expansion de la Prévention du Risque Routier en Entreprise.

Copyright © 2017. Tous droits réservés